Livraison offerte + un cadeau gratuit dès 39 € d'achat

Ikigai pour trouver son job idéal

par Charles Le Petit Fermier sur October 27, 2020

 Vous arrive-t-il de vous surprendre à rêvasser lorsque vous êtes assis devant un écran d'ordinateur en train de travailler ? Vous vous demandez si vous auriez pu faire une grande carrière dans la finance ou la mode. Ou peut-être auriez-vous pu être charpentier. Si vous n'aviez pas arrêté la compétition à l'âge de neuf ans, vous seriez peut-être champion de natation aujourd'hui. Et si vous n'aviez pas encore trouvé la bonne voie ? L'Ikigai est un concept japonais qui peut vous aider à faire le point et à trouver votre but. Parmi toutes les méthodes de développement personnel qui ont la cote en ce moment, celle-ci est très accessible. On vous explique tout cela dans notre article !

 

Une personne âgée qui fait un oiseau en poterie

L’histoire de Shigeaki Hinohara

Le Dr Hinohara était l'un des plus grands médecins et enseignants du monde, dirigeant le meilleur établissement médical et l'école d'infirmières du Japon et contribuant à jeter les bases de la médecine japonaise. Il a publié environ 150 livres, dont un qui s'est vendu à plus d'un million d'exemplaires, et il a même écrit une comédie musicale pour enfants. Quelques mois seulement avant sa mort l'année dernière, il traitait encore des patients, donnait des conférences et travaillait jusqu'à 18 heures par jour.

Il a vécu jusqu'à 105 ans.

Les Japonais n'ont pas de mot pour désigner la "retraite". Du moins, pas dans le sens où l'on quitte définitivement la vie active. L'idée qu'une fois à la retraite, on cesse de faire quoi que ce soit d'utile, qu'on devient un fardeau pour la société et qu'on cesse de suivre ses passions est un concept totalement étranger.

Au contraire, les personnes en âge de prendre leur retraite, comme le Dr Hinohara, restent impliquées dans le monde qui les entoure. Ils continuent à faire ce qu'ils aiment, ce pour quoi ils sont doués et ce dont le monde a besoin, longtemps après avoir quitté le bureau pour la dernière fois. Ils attribuent au concept d'"ikigai" la raison de ce but et de ce sens durables dans leurs vies tout aussi durables.

 Voici un article qui traite plus en détails de l'Ikigai !

FIND YOUR IKIGAI en lettres de bois

L’Ikigai, c’est quoi ?

Ikigai vient des mots japonais ikiru, qui signifie "vivre", et kai, qui représente l'idée de réaliser ses rêves. Bien qu'il n'existe pas d'expression correspondante en français, l'Ikigai pourrait être défini comme une philosophie de vie qui peut vous aider à trouver votre but et votre envie de vivre. Cet état d'esprit, qui date du 14e siècle, contribue à expliquer la longue espérance de vie des habitants de l'île d'Okinawa, également connue sous le nom d'"île des immortels". Pour eux, avoir une raison de se lever le matin est la clé d'une vie équilibrée, lorsqu'elle est associée à une alimentation saine et à une activité physique régulière. L'Ikigai vous aide à trouver l'intersection entre ce qui vous inspire, ce qui vous motive et vos idéaux.

Comment l’appliquer dans le domaine professionnel

Dans le cadre de votre vie professionnelle, trouver votre Ikigai signifie trouver un travail qui vous épanouit, que vous avez choisi et qui a du sens pour vous. Ce dernier point étant considéré comme le Saint Graal, vous avez peut-être fini par considérer cette idée comme une chimère.

Voici la bonne nouvelle : nous avons tous un Ikigai et il est relativement facile à trouver. Ne vous inquiétez pas, il ne s'agira pas nécessairement de tout emballer pour pouvoir vous présenter à une audition de The Voice. Cela nécessite de passer d'un sentiment de « précarité » et d'appauvrissement à une « frugalité heureuse ». En effet, ceux qui sont passionnés par leur travail sont généralement prêts à faire des sacrifices financiers.

Vous trouvez votre Ikigai lorsque vous donnez la priorité à votre développement personnel plutôt qu'aux choses matérielles. Lorsque vous comprenez votre objectif, vous pouvez trouver un équilibre entre votre vie personnelle et votre vie professionnelle, tout en acceptant l'idée que gagner moins peut vous aider à vivre mieux.

Comment déterminer votre Ikigai ?

Mettons la théorie en pratique. La méthode japonaise consiste à vous poser quatre questions importantes afin de déterminer votre Ikigai et votre objectif. Vos réponses se chevaucheront en théorie au milieu. Si vous voulez répondre à ces questions de manière significative, vous devrez prendre le temps de réfléchir, afin de savoir ce que vous voulez vraiment. L'objectif n'est pas de répondre le plus rapidement possible, mais de réfléchir réellement à vos réponses, que cela vous prenne quelques heures ou quelques jours.

Découvrez nos diffuseurs originaux ! 

  1. Qu'est-ce que vous aimez faire ?

Faites une liste de tout ce qui vous apporte de la joie au quotidien. Ne mettez pas de limites à cette liste. Notez tout. Vous pouvez également réfléchir de qui vous êtes jaloux et pourquoi. Les spécialistes de l'Ikigai disent que pour trouver le bon chemin, il faut parfois passer par la douleur, la frustration, la colère ou d'autres sentiments difficiles, ce qui peut être désagréable au début, mais qui est utile lorsque vous initiez le changement.

 

  1. Dans quel domaine êtes-vous doué ?

Vous ne le remarquez peut-être pas, mais les gens vous font probablement des compliments tout le temps. Peut-être apprécient-ils votre cuisine, vos qualités athlétiques, votre créativité ou vos talents musicaux. Vous êtes peut-être connu pour vos qualités relationnelles : vous savez écouter, vous êtes patient, gentil ou généreux. Essayez d'identifier les domaines qui requièrent ces aptitudes spécifiques.

 

  1. Que faites-vous qui vous aide à gagner votre vie ?

Il est toujours intéressant de faire le point sur vos compétences professionnelles. Que faites-vous tous les jours ? Pourquoi êtes-vous payé pour les faire ? Quelles sont les autres compétences ou aptitudes que vous pourriez être payé pour utiliser ?

 

  1. De quoi le monde a-t-il besoin ?

Trouver sa raison d'être, c'est aussi être à l'écoute de son environnement et du monde qui nous entoure. Y a-t-il des causes ou des problèmes qui vous préoccupent ou vous affectent ? Des choses que vous aimeriez changer ou des causes que vous aimeriez aider ?

La situation dans laquelle vous vous épanouirez se situe à l'intersection des réponses à ces quatre questions, là où vos passions s'entremêlent avec votre objectif, votre profession et votre vocation. Le moyen le plus efficace de trouver votre résultat est d'écrire vos réponses dans un cercle qui représente chacune de ces questions - comme dans le diagramme ci-dessous - et votre Ikigai se trouvera à l'intersection. A partir de ces éléments, il ne tient qu'à vous de créer, d'inventer et de vous adapter au métier de vos rêves et à la vie qui va avec !

 Découvrez les 10 règles d'or Ikigai !

Voici les 3 étapes que vous pouvez suivre afin de trouver votre ikigai

 

Étape 1 - Approfondir les 4 questions

 

Prenez le temps de réfléchir de manière créative aux idées et aux orientations professionnelles qui vous intéressent, tout en gardant à l'esprit les 4 piliers de l'ikigai. 

  • Qu'est-ce que vous aimez faire ?
  • De quoi ne pouvez-vous pas vous empêcher de parler en dehors du travail ?
  • Que feriez-vous même si vous n'étiez pas payé ?
  • Quelle activité vous donne l'impression que le temps passe vite ?
  • Dans quel domaine êtes-vous doué ?
  • Pour quelles raisons vos amis et votre famille viennent-ils vous voir pour obtenir des conseils ?
  • De quoi êtes-vous fier ?
  • Est-ce que le fait de développer davantage vos compétences dans ce domaine vous excite ?
  • Pour quoi pouvez-vous être payé ?
  • Est-ce quelque chose pour lequel les gens sont prêts à payer ?
  • Cette activité peut-elle vous procurer les revenus que vous souhaitez, à moyen et à long terme ?
  • À quoi ressemble la concurrence ? Pouvez-vous repérer un créneau ?
  • De quoi le monde a-t-il besoin ?
  • Quel type de contribution aimeriez-vous apporter dans la vie ?
  • Quelle sera la demande dans 10, 20 ou 50 ans ?
  • Quel impact plus large, sociétal, pourriez-vous avoir en faisant cela ?

  

Étape 2 - Se concentrer sur l'équilibre et la vue d'ensemble

 

L'un des aspects de l'ikigai qui me semble opportun et même très beau, c'est que si vous pouvez utiliser ce concept pour orienter votre carrière, il vous oblige à garder à l'esprit votre vie entière. Tout dans la vie est lié. Pour en revenir à l'origine de l’Ikigai, moins de la moitié des Japonais qui ont répondu au questionnaire considéraient leur travail comme leur ikigai.

Qu'est-ce que cela signifie pour vous ?

Tout d'abord, l'épanouissement et le plaisir peuvent être trouvés dans de nombreux aspects de notre vie. Même si vous occupez actuellement un emploi que vous n'aimez pas, réfléchissez à la façon dont vous pouvez utiliser votre temps libre pour expérimenter des centres d'intérêt, qui pourraient potentiellement se transformer en une future carrière. Par ailleurs, où pouvez-vous trouver du plaisir et un but dans votre vie ?

Passez 10 à 15 minutes à réfléchir activement à ces questions :

  • Quel projet ou intérêt pourrais-je poursuivre à temps partiel, tout en travaillant dans mon emploi actuel ?
  • En dehors de ma carrière, qu'est-ce qui pourrait m'apporter de la joie ?
  • Des passe-temps et des intérêts ?
  • Des projets ?
  • Mes relations et ma famille ?

 

Étape 3 - Gardez votre temps et utilisez-le à bon escient

Apporter des changements positifs dans votre vie implique d'apprendre et de grandir. Aussi formidable que cela puisse paraître sur le papier, avec toutes les exigences de votre vie, comment pouvez-vous vous assurer que vous avancez régulièrement dans la direction que vous souhaitez ?

Lorsque j'étais dans les premières phases du lancement de mon entreprise, j'ai fait un effort conscient pour améliorer ma routine matinale. J'ai fait en sorte que la première chose que je fasse le matin soit de lire pendant 30 à 40 minutes en buvant ma tasse de thé. Puis je fais une méditation de 5 à 10 minutes pour améliorer ma concentration et me rappeler mon objectif (mon ikigai bien sûr !).

Posez-vous cette question :

  • À quel moment de la journée suis-je capable de consacrer 1 à 2 heures à la poursuite de mon nouvel intérêt/idée ?

Ensuite, mettez un point d'honneur à réserver du temps, chaque jour, pour explorer votre nouvelle idée. Soyez créatif, amusez-vous, mais soyez cohérent. La plupart des gens que je connais s'y mettent dès le matin, car les distractions de la vie ont tendance à les gêner plus tard, mais cela dépend bien sûr de votre emploi du temps et de votre capacité à vous concentrer.

C'est tout. Si vous consacrez votre temps à réfléchir honnêtement et de tout cœur à ces questions, tout en effectuant des actions pour apprendre et grandir, vous vous donnez de très bonnes chances de trouver votre ikigai.

 Faites cet exercice afin de redynamiser votre vie !

Une feuille avec le diagramme Ikigai et une tasse de café

L’importance du bonheur au travail

Combien de fois avez-vous envisagé de quitter votre emploi, estimant que vous n'êtes pas suffisamment payé pour le dévouement et les services que vous offrez à votre organisation ? Le bonheur et la satisfaction sont des concepts subjectifs - alors que pour certains d'entre nous, les avantages monétaires peuvent être assimilés à la satisfaction professionnelle, d'autres s'efforcent de faire reconnaître leur travail et perdent leur motivation lorsqu'ils n'y parviennent pas.

Pour certaines personnes, avoir un environnement de travail convivial est une condition essentielle pour éprouver du plaisir. Quels que soient les critères, il est essentiel d'être satisfait de sa carrière pour maintenir l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Le bonheur au travail, ça compte Satisfaction au travail et bonheur

Être heureux est la première étape de tout ce que nous voulons faire avec succès. Se rendre au bureau, accomplir mécaniquement toutes les tâches qui lui sont confiées et rentrer à la maison pour passer le reste de la journée avec un verre à la main et la télévision devant soi est l'image idéale d'une vie malheureuse.

Un travailleur heureux arrivera au bureau à l'heure parce qu'il respecte sa ponctualité et accomplira toutes les tâches quotidiennes parce qu'il aime les faire. Il travaillera par amour et non par contrainte.

  1. Le bonheur multiplie les succès

Le bonheur au travail peut se propager comme un feu. Les employés qui éprouvent du plaisir à faire leur travail constituent un excellent exemple pour les autres qui sont moins motivés. Par exemple, lorsqu'un chef d'équipe est heureux de sa position et de son travail, il peut influencer son équipe avec plus de positivité et maintenir une grande fonctionnalité dans le groupe. Le bonheur au travail est en corrélation directe avec une productivité accrue et une meilleure performance du groupe au travail.

  1. Le bonheur renforce la positivité

Un esprit troublé peut être la source de contemplations négatives. Lorsque nous travaillons par contrainte et que nous ne nous sentons pas passionnés par la contribution que nous apportons au succès de l'organisation, notre esprit commence à s'user. Nous devenons stressés, nous perdons notre concentration et nous nous laissons aller à des pensées autodépréciatives telles que "je dois abandonner", "je n'en peux plus", "je n'en vaux pas la peine", etc.

Au contraire, un professionnel qui a des sentiments positifs forts à l'égard de son travail sera sans doute plus enthousiaste et s'attachera à se construire. Plutôt que de se concentrer sur les problèmes, il cherchera des moyens de les résoudre.

  1. Le bonheur réduit le stress

Vous le savez sûrement déjà, il existe un lien entre nos pensées, nos sentiments et nos actions Si l'un d'entre eux se brise, il est certain que cela entrave les autres. Si nous nous sentons heureux pendant les 8 heures que nous passons au travail, si d'une manière ou d'une autre nous pouvons toucher les cordes de positivité qui nous maintiendront en éveil, cela peut remarquablement améliorer nos réponses au stress et rediriger notre attention vers les aspects positifs de la vie professionnelle.

  1. Le bonheur au travail, c'est une vie saine

Si nous permettons au stress et aux déceptions du travail de pénétrer dans notre espace personnel, il n'y a aucun moyen de s'en débarrasser. Les professionnels qui réussissent et qui peuvent optimiser leur travail sont moins susceptibles de souffrir d'hypertension, d'arrêts cardiaques, de toxicomanie et d'autres troubles liés au stress.

Lorsque nous sommes heureux de l'intérieur, nous obtenons ce pouvoir de combattre les maladies et la volonté de nous rétablir et de nous remettre sur les rails. Rester physiquement ou mentalement malade peut entraîner des obstacles sans précédent, même au travail. Nous perdons l'énergie nécessaire pour donner le meilleur de nous-mêmes, nous nous concentrons moins sur le travail et plus sur les malheurs, et par conséquent, nous tuons notre âme productive. En outre, le bonheur au travail nous rend également moins enclins au stress et aux charges liés au travail.

 

  1. Le bonheur au travail augmente la sympathie

Nous aimons tous être entourés de personnes qui ont une attitude positive et semblent satisfaites d'elles-mêmes. Dans un état d'esprit heureux, les gens sont plus innovants et inspirés. Ils sont prêts à améliorer leurs compétences existantes et contribuent à créer une culture de performance amusante et créative au travail. Trouver le bonheur au travail aide à établir des relations interpersonnelles solides et encourage les gens à travailler ensemble pour le bien-être commun de l'organisation qu'ils servent. C'est l'épine dorsale de l'innovation, de la loyauté, de la responsabilité et du succès. Les travailleurs heureux peuvent créer un environnement de travail agréable dans lequel il est facile pour les autres de s'intégrer, et plus les gens s'y intègrent, plus l'équipe se développe.

 

Cerisier en fleurs

Ne pas trop réfléchir !

Bien que tous ces éléments puissent vous aider à donner plus de sens à votre travail, il y a une leçon importante à tirer de l'expérience du Dr Hinohara : il n'existe pas de stratégie parfaite pour découvrir votre ikigai. Quel que soit le sens ou le but de votre travail, tous les jours ne seront pas faciles ni même agréables. Quelle que soit la voie que vous empruntez dans votre carrière et votre vie, vous devrez toujours faire des compromis de temps en temps. Cependant, le fait d'avoir une idée claire de la situation globale qui se cache derrière ce que vous faites vous aidera à relativiser ces mauvais jours.

Ne vous inquiétez pas si vous avez l'impression que votre travail ne correspond pas exactement à ce dont le monde a besoin, ou que ce que vous aimez le plus faire ne paiera pas les factures. Si vous vous sentez utile en travaillant dur dans votre carrière, c'est formidable, mais cela ne veut pas dire que vous ne devez pas aussi consacrer du temps à votre famille et à vos amis. Il est plus important de trouver un équilibre durable entre le travail et le sens de la vie que de trouver la stratégie parfaite.

Laissez-vous tenter par notre sublime bracelet mala REZA !

Un livre avec des inscriptions en anglais et une paire de lunettes

Conclusion

Le secret d'une vie longue et heureuse est de vivre chaque jour avec un but. La première étape pour vivre avec un but est de reprendre le contrôle de son destin et le concept japonais d'ikigai est un outil merveilleux pour y parvenir. Cela peut prendre beaucoup de temps, des années, voire des décennies, pour découvrir votre raison d'être. Mais soyez patient, vous vous le devez car une fois que vous l'aurez trouvé, votre vie ne sera plus jamais la même ! Poursuivez-la avec tout ce que vous avez, dès que possible. La découverte de votre ikigai est un processus très instructif qui vaut totalement le temps et les efforts qu'il demande.

Laisser une réponse

Les commentaires doivent être approuvés avant de s'afficher


RETOUR AU SOMMET